top of page

2022

Lettre pour cette nouvelle année 2022


A chacun d’entre vous, je vous souhaite une grande et heureuse année 2022 !


Bien que les événements extérieurs, nous obligent sans cesse à nous adapter, ils nous montrent aussi notre grande capacité à regarder au-delà, pour finalement trouver ce qui est le plus important pour nous tous.


Nous ne pouvons plus nier que nous sommes tous liés les uns aux autres, et il nous est donné l’opportunité de développer de la bienveillance, de l'entraide et de la force intérieure. Alors je nous souhaite à tous de vivre ces qualités dans la simplicité.


La peur, même si elle est innée et vient des profondeurs de notre être, est juste un outil, un peu comme un grand plongeoir qui surplombe par sa hauteur une piscine. Je vous souhaite d’avancer, de toujours avancer, peu importe la hauteur du saut à faire.


Je vous connais presque tous et je sais combien vos valeurs sont magnifiques et grandes.


Alors pour 2022, j’ai cette vision d’une grande chaîne humaine où chacun tient la main de l’autre. Et si une personne trébuche sur une roche de doute, d’insécurité ou même si la roche devient une montagne à gravir, alors cette personne sera portée par le courage, la confiance, la foi et la force de tous.


Je souhaite que toutes les pratiques faites ensemble ou même ailleurs, révèlent toute leur puissance.


Oui, ce Yoga qui nous vient de si loin, ne se cantonne pas au tapis de yoga. A chaque instant l’union est là (yog).


Enfin que votre pratique soit riche de découvertes, de transformations, de sérénité et de grâce.


Comme me l’a écrit récemment un ami (clin d’oeil à Chrichri d’amour), cette année portera les couleurs que nous allons choisir de poser sur le tableau de notre réalité.


Bien à vous


Sandrine


Hommage à mon grand ami Yvon,


L’arbre à première vue semblait des plus anodins.

À le voir comme ça, il n'avait rien de spécial.

Un chêne tout simplement, un chêne.

Planté là par qui, je ne saurai le dire.


Il y a des jours où certaines choses nous apparaissent différemment.


Un je ne sais quoi… de précieux, de spécial.

Tout à coup la chose se transforme en quelque chose d'autre


Je l'ai pourtant regardé cet arbre, il est chez moi…

Mais en ce matin gris, il m'apparaissait différent, transfiguré.


Le mot temps et avenir ne font que ressasser dans ma tête.


Le temps que prend un chêne à pousser est très long.

Je le vois comme un protecteur

Il délimite un espace magique.

Il me vint à l'esprit que le temps passe trop vite.

Bien assis dans ma chaise, près de la rivière,

Respirant de tous mes poumons,

La vie parcourant mon corps.


Je me souviens tout à coup que cet arbre avait été foudroyé par un éclair.

Cela m'était sorti de la tête.

Un soir d'été lointain la foudre avait frappé mon arbre,

en plein cœur, mais il a su résister.

Résister voilà le deal.

Pourquoi pas plutôt se laisser aller

Bien calé dans mon fauteuil

A bien y penser j'étais tout simplement heureux sous mon arbre voilà tout.


Texte de Yvon,

Merci à lui





63 vues0 commentaire

Comments


bottom of page